Rechercher

Panier  

Aucun produit

Expédition 0.00EUR
Taxes 0.00EUR
Total 0.00EUR

Les prix sont TTC

Panier Commander

Fabricants

Actualités

Fédérail à ROSNY
19/05/2017
Pour la première fois, j'aurai le plaisir de vous accueillir sur mon stand lors de l'exposition Fédérail organisée par la FFMF les 3 et 4 juin prochain au musée du train Rosny-Rail en banlieue parisienne. Compte tenu de l'esprit de cette manifestation, je présenterai sur cette exposition uniquement les productions Trains160 et REE Modèles ainsi que les marques artisanales que je distribue (Atelier GUARNIERO et TrenMilitaria). Ainsi, la gamme de mes wagons Gass sera présentée ainsi que les voitures postales OCEM Mikadotrain/REE et peut-être, les toutes nouvelles voitures DEV AO courtes Mikadotrain/REE si elles sont livrées à temps. Pour toute autre demande, veuillez commander sur le site sans règler (règlement par chèque) avant le 2 juin midi en précisant "livraison à Fédérail" en commentaires.En savoir Plus
Euro 4000 Sudexpress
06/05/2017
Parmi les nouveautés présentées sur le très beau salon Trainsmania, les nouvelles locomotives Euro 4000 de Sudexpress étaient très attendues. Livrable en 2 versions analogiques munies d'une interface numérique NEM 651, une version Europorte E4004 et une version VFLI 4017, ce modèle impressionne par sa longueur, son niveau de détails et sa masse, gage d'une bonne motricité. Par contre, il a dû y avoir un loupé à l'usine car les 2 traverses sont équpées des différentes conduites et de l'attelage à vis, ce qui ne permet pas de monter un crochet NEM standard qui de toute façon n'était pas livré avec la locomotive. Les sachets de 2 crochets ont été livrés depuis par l'importateur mais cela fait désordre pour un engin a priori capable de tracter une lourde rame de wagons. Idem pour la notice non livrée avec le modèle mais téléchargeable sur le site de son importateur REE Modèles, notice qu'il ne faut pas suivre pour oter la caisse en vue d'installer un décodeur car plus on écarte les flancs de la caisse, plus cela bloque au 2 extrémités. Il faut juste écarter très légèrement la caisse de chaque côté avec un ongle et laisser descendre le châssis de lui-même sous peine de casse au niveau des conduites de châssis et des sablières et des marchepieds rapportés sur les bogies. Un petit regret pour un modèle vendu plus de 200 €, les mains montoires sont gravées et peintes sur la caisse et non rapportées comme cela se fait par ailleurs. Il restera l'essuie-glace à installer sur chaque cabine mais une fois montée, il ne faudra plus ranger la locomotive dans sa boîte (CQFD).En savoir Plus
Les premiers couverts Gass 9-16
06/04/2017
Les premiers wagons couverts Gass 9-16 sont disponibles. Il s'agit des références 16010, 16012, 16014, 16015 et 16017. Les réservataires vont recevoir un code de résevation par mail et ils pourront retirer leur commande sur Ferroviart ou être livrés à compter de lundi prochain. Les modèles ont été améliorés par rapport aux prototypes présentés à Orléans : les mains montoire et les marchepieds sont rapportés et les bogies sont peints.En savoir Plus

Mabar : le retour des A1A A1 68000 - 18/12/2016 10:49:19

Mabar : le retour des A1A A1 68000

Plus de 5 ans après les premières versions qui avaient fait sensation à l'époque, Mabar nous propose à nouveau 3 références de ces très belles locomotives diesel : le 68007 en version à plaques après GRG de l'époque IV et V pour ceux qui n'avaient pas pu acquérir cette version à sa sortie ou qui souhaitent compléter leur parc, et les 68012 et 68503 en version d'origine à vitres panoramiques, cabines non renforcées, 2 feux simples et enjoliveurs aluminium qui sont totalement nouvelles et correspondent à l'époque IIIc (à compter de 1963) et à l'époque IV.

Attention, il s'agit d'éditions limitées : 150 exemplaires pour le 68007 GRG et 200 exemplaires de chaque pour le 68012 et le 68503.

Nous retrouvons les qualités qui ont fait le succès de ces modèles : un respect de l'échelle, une gravure d'une grande finesse, des bogies et des traverses très détaillés, un châssis massif garant d'une très bonne motricité, des teintes fidèles et bien appliquées.

Les versions d'origine sont profondément modifiées par rapport aux versions GRG au niveau des cabines : vitres d'angle, vitres latérales extrèmes, traverses, feux, montants de pare-brise, mains montoire mais également au niveau de la toiture avec des grilles et un panneau modifiés. Enfin, des sigles SNCF ronds ont remplacé le sigle en long et un enjoliveur est présent sur une des faces avec une trappe technique d'un côté. Un seul regret au niveau esthétique : tant qu'à modifier autant la caisse, pourquoi n'avoir pas gravé en relief les bandes aluminium de l'enloliveur ? Est-ce qu'un artisan nous proposera un kit permettant de remplacer cet enjoliveur figuré par tampographie par une pièce photogravé en relief ? A noter, que les références NR1A68 et NR2A68 en rubrique "Amélioration du matériel moteur" permettent de disposer des plaques frontales et latérales des 68001, 68007, 68009, 68013, 6804, 68015 et 68017 qui correspondent à la version d'origine reproduite par Mabar.

Dommage que Mabar n'ait pas pensé à proposer également une 68505 ou un N° supérieur qui avait le même aspect excepté les vitres d'angles en partie occultées.

Autre regret, le 3ème feu fonctionnel ne peut toujours pas être éteint en numérique (l'interface numérique NEM 651 ne le permet pas) et son éclat est trop intense par rapport aux autres feux. Il faudra donc prévoir de placer un cache pour soit diminuer son intensité, soit masquer le feu en totalité. Enfin, pas de modification du châssis ou de la platine pour installer facilement un kit de sonorisation, les modifications à apporter auraient sans doute été trop lourdes.

En conclusion, de très beaux modèles à un prix correct qui comblent une lacune dans l'histoire de la traction diesel française et qui ravira les amateurs des époques III et IV. A noter, que ces versions d'origine ont cohabité avec les versions GRG à plaques car elles ne sont pas toutes passées en révision en même temps.